Café ou pas café

De nombreuses études visent à mettre en avant les nombreuses vertus du café comme ces applications contradictoires qu’il en devient difficile de démêler le faux du vrai. En pratique, le fait que le café devienne pour notre métabolisme un poison ou un remède miraculeux dépend uniquement de notre façon de le consommer.

Dans les études « pour »

Selon des études menées par des chercheurs américains et européens, le café aurait donc des vertus insoupçonnées. Consommé de manière raisonnable et surtout dans un cadre bien règlementé, il peut se révéler être un allié de taille. En effet, il ne suffit pas de boire n’importe quel café pour obtenir des résultats.

Il faut par exemple opter pour une tasse après le repas pour faciliter la digestion. La boisson favorise la production d’enzymes digestives qui vont permettre un meilleur transit intestinal. Sa capacité à ouvrir les vaisseaux sanguins du cerveau a pour effet de diminuer l’intensité des migraines et lutter par conséquent contre les maladies cardio-vasculaires et les diabètes de type 2, à condition d’en boire entre 2 à 3 tasses par jour.

Les études « contre »

Récemment, une alerte à la consommation abusive de café a été publiée par le corps médical en dénonçant non seulement le principal responsable (la classique tasse de café), mais aussi les autres produits dérivés contenant de la caféine comme le coca ou encore le fameux red bull.

En effet, le problème vient principalement de ces produits annexes que les consommateurs ne considèrent pas vraiment comme faisant partie de la famille de produits contenant de la caféine. Or, l’excès de caféine est dangereux pour la santé. Une étude de l’Autorité européenne pour la sécurité des aliments veut tirer la sonnette d’alarme car certaines personnes font l’erreur de boire du coca, du red bull et du café dans la même journée.

En résumé, le risque est faible mais il existe surtout si l’on a du mal à se maîtriser. Le café n’est pas à proscrire mais comme pour beaucoup d’autres ingrédients, en abuser n’apporte rien de bon.

 

Comments

comments