Le X-Torp un jeu pour les malades d’Alzheimer

Et si les jeux vidéo pouvaient aider les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer à un stade léger ?

Effets des jeux vidéo sur la mémoire

Loin d’être saugrenue, cette idée a été débattue par des scientifiques lors d’une conférence internationale sur la maladie d’Alzheimer. Il semblerait en effet que certains jeux vidéo permettent de retarder les symptômes de l’Alzheimer. Ils auraient une action stimulante sur la mémoire des patients atteints de cette maladie à un stade léger.

Le X-Torp

De nombreux jeux vidéo ou électroniques ont été conçus pour lutter contre le développement de cette maladie. Mais le X-Torp est un projet bien différent. C’est un jeu qui a vu le jour grâce à la collaboration entre le laboratoire CoBTeK de l’université de Nice, le l’Association Innovation Alzheimer, de Sophia-Antipolis en France et de l’entreprise Genious. Ces chercheurs et ingénieurs ont conçu un jeu vidéo qui, à ce jour, est le seul à avoir reçu une validation clinique.

Fonctionnement du jeu X-Torp

Ce jeu permet de stimuler les petites cellules grises des patients atteints de la maladie d’Alzheimer à un stade léger. À pratiquer en famille ou en groupe, il permet aussi de mesurer les effets de la maladie. Dans le jeu, le sujet principal est installé dans une embarcation. Il devra apprendre à survivre et à gérer ses ressources. Il devra aussi faire face à des batailles navales. Il dirigera les opérations grâce à des commandes vocales et gestuelles. Durant toute la séance, les données sont enregistrées par une caméra. Elles sont transmises à un thérapeute qui en établit le suivi.

Étude pilote

Ce jeu a déjà fait l’objet d’une étude piloteréalisée auprès de 18 sujets, dont 10 sont atteints de la maladie d’Alzheimer. Menée durant une période de 18 mois au Centre Mémoire de Ressources et de Recherche du CHU de Nice, cette étude avait pour objectif principal d’évaluer l’utilisabilité du jeu X-TORP. Elle devait aussi déterminer les effets de ce jeu à court terme. Les patients ont montré des signes d’amélioration de leurs performances motrices, physiques et cognitives. Le développement d’une étude plus large a ainsi été décidé.

Comments

comments