Les bienfaits du régime alimentaire à haute teneur en fibre

Un régime à faible teneur en fibres rend l’intestin plus vulnérable à l’infection. Le mucus est un acteur majeur dans notre intestin. Il y a des peptides antimicrobiens et des protéines qui y sont présents. Les bactéries y vivent et se nourrissent de glucides. En étant un lubrifiant, il aide à balayer le contenu dans le tractus gastro-intestinal, sans blesser l’épithélium.

Dans le tractus gastro-intestinal, le mucus construit une barrière contre les agents pathogènes. Par contre, si on lésine sur la fibre dans notre alimentation, les bactéries intestinales peuvent détruire cette barrière.

Déficience en fibres alimentaires

Pendant la déficience en fibres alimentaires chroniques ou intermittentes, le microbiote intestinal recourt à des glycoprotéines de mucus sécrétées par l’hôte en tant que source nutritive, conduisant à l’érosion de la barrière de mucus colique. La privation de fibres alimentaires, associée à un microbiote dégradant les mucosités, favorise un accès épithélial accru et une colite létale par le pathogène muqueux Citrobacterrodentium.

Il existe un lien étroit entre l’alimentation, le microbiome de l’intestin et le dysfonctionnement de la barrière intestinale, cela pourrait être exploité afin d’améliorer la santé en utilisant des thérapies alimentaires.

Le régime riche en fibre

Les aliments qui sont riches en fibre sont le maïs, le blé entier, le soja entier et avoine. Par ailleurs, Il est recommandé de manger des légumes naturels, des légumes crus, des légumes cuits, des grains entiers. Sans oublier les fruits : la pomme, la fraise, les mûres, les framboises, les prunes, les raisins secs, les cacahuètes, les dattes. Les féculents sont aussi riches en fibres : le pain complet, les céréales, le riz, les pâtes, etc…

Les résultats des recherches suggèrent que «l’histoire récente de votre alimentation pourrait prédisposer comment vous réagissez à un pathogène entérique. ». Heureusement, les bactéries intestinales rebondissent une fois que l’on adopte une alimentation à haute teneur en fibres.

Comments

comments