Voyage et grossesse : les précautions à prendre

Vous aimez voyager alors qu’en ce moment vous êtes enceinte ? Ce n’est pas du tout facile de nous déplacer vers les destinations de nos rêves quand on a un bébé dans le ventre. Comment donc faire ? Pour vous aider, nous vous avons concocté à travers cet article nos meilleurs conseils pour les femmes enceintes désirant voyager.

Selon la période de grossesse

Premièrement, le voyage conseillé à une femme enceinte dépend immanquablement de sa période de grossesse, en fonction de l’âge de votre ventre. Les risques ne sont pas les mêmes pour une femme au 1er trimestre et une autre au 2e trimestre. Pour le 1er, le risque est beaucoup plus dangereux, car c’est là qu’une fausse couche peut survenir en cas d’accidents ou de secousses. Au pire, vous allez avoir le risque d’un enfant né prématuré, car les médicaments que va vous prescrire le médecin vont avoir d’effets indésirables sur la formation de l’embryon pendant ce 1er trimestre. Il est donc plus judicieux de voyager quand cette période est passée, soit à son 2e trimestre.

Selon la destination à visiter

Le voyage d’une femme enceinte dépend également du choix de destination qu’elle désire visiter.

Il est formellement déconseillé de faire voyager une femme enceinte dans un pays lointain, à climat tropical ou affecté de maladies infectieuses comme le paludisme ou encore la fièvre jaune. Ceci peut constituer un grave risque pour la santé non seulement de la mère, mais également celui de l’enfant à naître. En effet, il se peut que ces pays n’aient pas la capacité de prendre en charge des complications et/ou urgences obstétricales en dehors de grands centres urbains. Si par exemple, vous êtes Indienne, vous ne devez jamais prendre le risque de voyager en Afrique qui est un continent tropical ni en Japon qui est très loin de vous. Si vous désirez savoir un peu plus sur le voyage au Japon, cliquez ici.

Selon les moyens de transport

Si vous désirez partir en avion, sachez que la plupart des compagnies aériennes n’acceptent jamais les femmes enceintes au-delà du 6e à 7e mois de leur grossesse. Mieux vaut donc décider de partir avant cette période. Ceci prend en considération le risque d’accouchement en transport. Mais généralement, n’importe quel moyen de transport concourt au risque thromboembolique avec le risque de survenue d’une phlébite pouvant virer en embélie pulmonaire mortelle. Et ce risque, proportionnel à la durée et au degré de mobilité de la personne pendant son trajet, est très élevé pour une femme enceinte. Pour ce qui est du voyage en voiture, des pauses toutes les heures sont à programmer pour que la femme enceinte puisse effectuer à sa guise une petite marche de 10 min.

 Photo credit: zubrow

Comments

comments